Aujourd'hui, les temps de chaque équipe engagée sur le raid O'bivwak sont gérés par un système électronique. Que ce soit le temps final ou les temps intermédiaires mis entre chaque balise. Ce système permet de contrôler facilement, à posteriori, si vous êtes bien passé à chaque poste et si l'ordre de passage imposé par l'organisateur a bien été respecté.

gec

C'est pourquoi à votre arrivée sur le site du raid, vous sera remis pour votre équipe, si vous n'en disposez pas, une puce électronique, aussi appelé « doigt » électronique par les orienteurs. Ce « doigt » est équipé d'un petit bracelet élastique qui permet de l'enfiler sur un doigt de la main, rendant son utilisation plus rapide et plus aisée.

gec

Lors de votre entrée dans le sas de départ, il vous faudra penser à insérer ce « doigt » dans l'orifice situé sur le dessus d'un boîtier plastique destiné à effacer toutes les données qui y sont emmagasinées. Un second boiter situé plus loin, vous permettra de vérifier que les données enregistrées antérieurement dans le doigt, ont bien été effacées. Le boîtier clignotera pour vous confirmer l'effacement des données. Des membres de l'organisation veilleront au bon déroulement de ce processus.

Enfin, pendant la course, l'équipier muni du « doigt » électronique, devra pointer à chaque poste, le passage de l'équipe en engageant le « doigt » dans le boîtier situé sur la partie haute du support de la balise. Lors de ce contrôle, le boîtier devra clignoter et émettre un signal sonore.

En cas de dysfonctionnement du boîtier (absence de signal lumineux et de signal sonore), l'équipier poinçonnera sa carte à l'aide de la pince située sur la balise et prévue à cet effet.

En fin d'étape, vous n'oublierez pas de pointer votre passage au dernier poste situé sur la ligne d'arrivée, puis de vider votre « doigt » sous la tente prévue à cet effet par les organisateurs, afin que votre temps total ainsi que vos temps intermédiaires entre chaque poste, soient enregistrés.

Enfin, après les deux étapes du raid, vous n'oublierez pas de rendre le « doigt » électronique à l'organisation si cette dernière en a mis un à votre disposition.

gec

Astuce : L'angoisse de chaque orienteur est de perdre son « doigt » en forêt, rendant le contrôle et la validation de sa course impossible. Aussi la plupart d'entre eux lie ce « doigt » électronique à leur poignet à l'aide d'un lien (lacet ou morceau de ficelle fine par exemple).

gec

Crédits photos : JC. Ragache

Vous êtes ici : Accueil Orientation Gestion électronique de la course